La crise des demoiselles d’honneur & EVJF

evjf-demoiselles-dhonneur-maricouchetoila-blog-mariage-cyn-kain-photography

Je ne sais pas si on passe toutes par cette étape, mais je pense ne pas être la seule. Ce petit moment de doute sur le choix de vos demoiselles d’honneur, vous devenez limite parano. Bon, je ne sors pas ça de nul part. Je l’ai vécu avec l’une de mes demoiselles d’honneur en fin d’année.

Elles sont quatre et ne se connaissent pas à la base. L’une est une amie d’enfance (2001), une deuxième du lycée (2005), une troisième de la prépa (2009) et la dernière la chérie de mon frère (2013). Vous avez déjà pu faire un peu connaissance à travers l’article où elles vous racontent la journée de mes essayages de robes de mariée. Nous avons créé un groupe WhatsApp car il était important pour moi que l’on communique, qu’on échange sur les goûts des unes et des autres, et qu’elles fassent connaissance petit à petit. Si deux sont sur Paris, S. habite à Nantes et C. vit à Dubaï depuis plusieurs années.

La crise des demoiselles d'honneur

Depuis quelques temps, je trouvais que C. était très effacée. Elle ne parlait plus sur le groupe, ne donnait plus son avis… Je ne sais même pas si elle lisait encore nos échanges ! Déjà qu’elle était loin physiquement, si en plus elle mettait davantage de distance, je n’allais pas m’en sortir ! Depuis que j’ai 13 ans, nous savions que nous serions demoiselles d’honneur à nos mariages respectifs. Si j’étais sûre d’une chose sur mes demoiselles d’honneur, c’est que C. aurait pris les commandes et aurait été méga inspirée.

Finalement, rien. Ou pas grand chose. Un jour nous échangions via Whatsapp et j’ai voulu lui dire que je ne la sentais pas impliquée. Parce que c’est ce que je ressentais à ce moment-là. Sans vouloir passer pour la future mariée hystérique qui veut parler que de son mariage et en demande beaucoup trop aux gens qu’elle aime. Mais quand même, il y a le minimum syndical. Toutes réagissaient, rebondissaient, critiquaient, acquiesçaient…sauf elle. Pourtant, ça ne fait pas partie de sa personnalité. Elle est plutôt grande gueule, affectueuse, et bienveillante (entre autre, parce qu’elle est bien plus que ça).

Elle a été tellement surprise (et finalement moi aussi) de ma remarque et de ce petit réglement de comptes inattendu, que c’est rapidement parti au clash. « Tu n’as pas le droit de me dire ça » par-ci, « tu n’as pas été là quand j’avais besoin de toi » par là. Nous avons mis une heure voire plus à vider notre sac et franchement, moi qui adore communiquer avec tout le monde (pour éviter ce genre de situation), je n’avais pas pris le temps de le faire avec elle. 

Mariage ou pas mariage, distance ou pas distance, nous aurions dû discuter. Moi de la perte de ma grand-mère et de mon changement d’orientation professionnelle, et elle de sa rupture houleuse et de ses nouveaux projets professionnels. 

On se demande comment on en est arrivé là, à ne plus se parler tous les jours pour tout nous raconter, comme avant. Il n’y a rien d’insurmontable, on a déconné toutes les deux, mais on est d’accord pour ne plus laisser aller notre amitié comme ça. Mais quand même, je reviens à la charge sur mon mariage : « on attend ça depuis longtemps, pourquoi tu te mets à l’écart ? ». Je pense que je m’attendais tout, sauf à cette réponse : « je n’ai pas eu le choix, on en reparlera le moment venu ». Heu, what ?? 

La difficulté d'organiser un EVJF

Comme je vous l’ai dit C. habite à Dubaï. Mon mariage ayant lieu en juin et mon EVJF en mai, ça faisait deux gros voyages, en deux mois. Sans compter que là-bas, le week-end c’est le vendredi et samedi, et qu’elle a peu de congés (elle en prend déjà pour venir au mariage). Elle m’a expliqué par la suite avoir négocié pendant trois semaines pour que mon EVJF ait lieu à Dubaï, mais que le billet d’avion a son prix, sans parler de la vie sur place. Et que tout ça revenait pour cher à toutes les filles. Evidemment, ça se comprend très bien. On n’est pas encore Rothschild !

Le 22 décembre dernier, je vous parlais de mes essayages. Ce que j’ai volontairement omis de vous raconter en revanche, c’est le petit montage vidéo qu’elles m’ont concocté et que j’ai visionné à la fin de mes essayages…après que j’ai enfin trouvé ma robe de mariée. Bon, non seulement elles m’ont bien fait rire (surtout quand B. sort une phrase du style : « j’ai pas compris si S. a dit que ce sera un EVJF de fou ou s’il a lieu au Puy du Fou »), mais c’est surtout l’annonce de la fin qui m’a mise sur le cul (excusez l’expression).

Ma réaction quand j'ai appris que j'irai au Puy-du-Fou pour mon EVJF

C. m’annonce deux choses : que mon EVJF officiel aura lieu du 7 au 10 mai 2018, mais que je ne connaîtrai pas la destination avant le jour-j (ahah j’adooooooore, mais pression un peu, j’suis pas trop Puy-du-Fou LOL). Et que, puisqu’elle ne pourra pas être présente, c’est moi qui viendrai à elle ! C. ne pourra pas venir à mon EVJF officiel, même si je m’en doutais. Ca ferait cher et ça ferait beaucoup de congés qu’elle n’a pas. Elle m’offre donc un billet d’avion pour la rejoindre à Dubaï pour un premier EVJF pendant 6 jours en mars prochain ! 

Pour résumer, j’aurai beaucoup de choses à vous raconter sur mes voyages prochainement : New-York pour la Saint Valentin avec Mister G., Dubaï en mars avec C., et mon EVJF officiel en mai avec M., B. & S. (et peut-être d’autres personnes, qui sait… Je ne suis plus à une surprise près !).

Quoi qu’il en soit, ça m’a donné une bonne leçon. Un peu gênée quand même de l’avoir jugée trop vite. Et en même temps, cela nous a permis de mettre les choses à plat et de repartir sur de bonnes bases ! Lorsque l’on doute sur l’implication d’une ou de plusieurs demoiselles d’honneur, retenez que : « Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être« , Phaedre (ou Jafar dans Aladdin, ça dépend des références de chacun, lol). Ne doutez pas trop d’elles, faites-leur confiance ! 

Et vous, préparez-vous actuellement un EVJF ou avez-vous réussi à choper des infos sur le vôtre ?? Où allez-vous ?

Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

3 comments

  1. Quelle chance ! J’espère pouvoir en espérer autant de mes demoiselles d’honneur. Pour ma part, j’ai choisi mes amies d’enfance et ma sœur. Je leur fais entièrement confiance pour la préparation de l’EVJF.

    1. Il faut parfois un peu les relancer car même s’il y a des années d’amour et d’amitié, parfois il y a qu’une future mariée qui comprend vraiment les enjeux d’un mariage. On n’est pas toujours sur le même niveau de préparation 🙂 Hâte de savoir ce qu’elles te préparent !

      1. C’est clair, ce n’est pas tout le monde qui comprend les enjeux d’un mariage. J’ai tellement hâte d’être au jour-J

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *