Quelle destination pour notre voyage de noces ?

voyage-de-noces-lune-de-miel-blog-mariage-seychelles-destinations-de-rêve

J’aurais envie de vous dire que certains se marient presque pour ça. Non mais c’est vrai, sinon à quelle occasion on pourrait dire : « chéri, ça te dirait qu’on se fasse un voyage à 8000€ ?« . Sérieusement, ça peut représenter entre 4 et 7 mois de salaire environ, la seule façon pour que tout ça ne passe pas pour de la folie (sauf si t’es Beyoncé, alors là ça le fait), c’est de justifier ça par un voyage de noces et non pas par un voyage lambda. Et là, on pourra dire :  « ouais mais tu comprends, c’est juste une fois dans notre vie ». 

"I am the fucking queen ! Let's go voyage de noces every week !" (enfin un truc comme ça)

Avec Mister G. on commence sérieusement à préparer notre voyage de noces. On avait déjà les destinations de rêve ! Ben ouais, au début on voulait visiter plusieurs pays. Finalement, on s’est rendu compte que ce serait un peu compliqué pour nous (je vous explique pourquoi juste en dessous) ! Et puis on a eu l’idée de la liste de mariage dédiée uniquement au voyage de noces, afin de le financer (là encore je vous explique « kessécé? » un peu plus bas).

Notre voyage de noces en Amérique latine

Je pense que cela restera toujours une petite déception pour Mister G. et moi. Depuis aussi loin que je me souvienne, on parle mariage en métropole, autant que l’on parle de voyage de noces en Amérique du Sud. Et plus particulièrement au Chili et en Argentine. Et là vous allez me dire : « mais pourquoi là-bas, y a tellement d’endroits plus paradisiaques que le Chili ! ». Bon ok, si ça se trouve vous ne vous dites pas ça du tout, mais admettons !

En fait j’ai vécu au Chili pendant ma deuxième année en école de commerce. J’avais choisi le cursus latino-européen qui me permettait d’effectuer un semestre en Amérique latine ou en Espagne (entre les deux, mon choix était vite fait). Mais je devais faire de nouveau un choix sur le pays d’Amérique latine où je voulais aller : Chili, Mexique, Argentine.

Comme je n’étais pas décidé entre les trois, j’ai procédé par élimination. Ainsi, je n’irai pas au Mexique et en Argentine car je savais que j’aurai l’occasion d’y aller plus tard, en vacances par exemple. Il restait le Chili. J’étais PERSUADEE que si je n’y allais pas à ce moment-là, je n’irai jamais. Jamais je me serai dit plus tard : « tiens, je vais partir deux semaines en vacances au Chili« . Du coup, j’y suis allée !

Pas la peine de créer un suspense inutile. C’était le plus beau voyage de ma vie. Le Chili offre des paysages de folie et très variés. Je m’arrête là parce qu’on dirait une pub Promovacances ! J’y ai tellement vécu de choses que je voulais y retourner pour faire partager cette expérience incroyable à Mister G. Et comme les saisons y sont inversées (à peine 10 degrés en juillet, plus de 35 en janvier), nous avions prévu de planifier notre voyage de noces pour novembre ou décembre 2018. Soit 4 mois après notre mariage.

Pourquoi nous n'irons pas au Chili pour notre voyage de noces

Difficile décision que nous avons fini par prendre : nous n’irons pas en Amérique latine pour notre voyage de noces. Et c’est le moment où je suis totalement transparente avec vous et que je vous dévoile une partie de mon intimité. Nous prévoyons d’avoir un enfant avec Mister G. après notre mariage. Ca fait un moment qu’on en parle et qu’on en a très envie.

Ce qui voudrait dire qu’il y a des chances que je sois enceinte de quatre mois voire plus, au moment du voyage de noces. Et ce n’est pas l’idée de chiller au Chili (ouais j’ai kiffé le jeu de mot). L’idée c’était plutôt de visiter le pays de long en large. Enfin surtout en long du coup, le large ce sera rapidement fait (cf la carte du Chili). Donc les longues randonnées, les heures interminables de bus et jouer l’aventurière avec un bébé dans le ventre, n’est pas au programme

Moi qui voit mon idée de voyage de noces de rêve s'envoler

Alors oui, je sais ce que certaines vont me dire. Ca peut prendre des semaines, des mois ou des années, avant de pouvoir tomber enceinte. On ne peut pas prévoir quand ça arrivera ! Mais puisqu’il y a une possibilité que ça arrive vite, nous ne préférons pas prendre de risque. Et nous ne voulons pas attendre plus longtemps ! Mister G. autant que moi, nous sommes tout deux pressés d’avoir un bébé !

Quelle destination de rêve, du coup ?

Le salon du mariage a été l’occasion de nous remettre dans le bain de notre voyage de noces. Nous sommes à présent certains d’une chose : il aura lieu en septembre/octobre 2018. L’occasion pour nous de fêter les 31 ans de Mister G. sur place ! 

Qui dit septembre/octobre 2018 dit probable bébé de 3 mois quand même. Voilà pourquoi il nous faut une destination avec un vol direct (franchement oui, je fais ma difficile), où il n’y a pas besoin de vaccins et aucun risque pour les femmes enceintes.

Avec ces conditions, les deux/trois agences de voyages avec qui nous avons échangées sur le salon du mariage, nous ont toutes proposé la même destination : les Seychelles !

Moi quand Mister G. m'a dit "go pour les Seychelles"

Un voyage de noces aux Seychelles ?

Bon évidemment, tant que rien n’est réglé, on peut encore changer d’avis ! Mais la destination nous plaît de plus en plus ! Bon, c’est vrai qu’on nous a dit que la saison septembre/octobre était assez fraîche. Néanmoins, lorsque je me suis renseignée sur les températures, on m’a parlé de 26/27 degrés. On va donc se contenter d’une saison fraîche ! Même si je l’avoue, je préfère un 35 degrés, pépouze.

© Yannick Bakker

Evidemment, comme la plupart des jeunes mariés, nous voulons que notre voyage de noces soit un moment de détente avant tout. Mais pas que ! Même si je ne pourrais pas (encore une fois rien n’est moins sûr !) faire autant de randonnées que je le voudrais une fois enceinte, j’adore marcher !

Enceinte ou pas, j’avais envie de faire des randonnées pédestres et de me perdre un peu dans la nature de l’île ! Et ça tombe bien, car contrairement à ce que l’on peut croire, il y a pas mal de choses à faire aux Seychelles. L’idée est de faire trois îles d’entre elles : Mahé, Praslin et la Digue. Alterner le far’niente avec visites, excursions et randonnées.

© Stéphane Juban

Décomposer son voyage de noces avec la liste de mariage

C’est l’idée de Mister G. Bon, il s’est peut-être inspiré de l’un des mariages de ses amis qui avait fait ça, il y a déjà plusieurs années. On voudrait faire une liste de mariage mais uniquement pour le voyage de noces.

Le principe est simple : décomposer le voyages de noces pour que tout le monde participe CONCRETEMENT au financement du voyage. Par exemple, tonton Gérard peut nous offrir un dîner aux chandelles sur la plage à 130€. La petite cousine Marie qui travaille à mi-temps mais qui voudrait participer peut nous acheter notre kit de crème solaire à 18€. Myriam, la collègue de travail nous offre l’excursion à 60€, Georges le témoin, une nuit dans un bungalow avec piscine privée à 270€, et ainsi de suite (pour des raisons évidentes, les prénoms ont été modifiés).

En fait, chacun participe comme il le peut et comme il le veut. Et il saura exactement ce qu’il nous offre. Je trouve que cela implique beaucoup plus les invités dans le mariage et dans le voyage de noces…

Et vous, quelle est votre destination de rêve pour votre voyage de noces ?

Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *