Comment bien gérer le stress avant le mariage

gérer son stress avant son mariage- maricouchetoila-blog mariage- cécile bellu photography

Déjà plus de 7 mois que j’ai dit oui à Mister G. Je n’étais pas certaine qu’il serait intéressant pour vous de lire d’autres articles sur le sujet du mariage. Mais vos nombreux retours sur Instagram, m’ont bien fait comprendre ce que vous aimeriez que j’aborde sur le blog. La plupart des idées se portait sur le déroulement et les préparatifs de votre mariage. 

Un sujet revenait quand même souvent sur le tapis : comment bien gérer le stress avant le mariage. Que ce soit pendant les derniers mois des préparatifs, ou seulement les dernières heures avant le jour-j. Entre mon vécu, énormément de retours et de témoignages de jeunes mariées, je pense qu’on va réussir à vous apaiser un peu, afin que vous profitiez pleinement du plus beau jour de votre vie !

Je vous invite également à lire l’un des tous premiers articles du blog sur l’organisation de son mariage, par où commencer ? Qui devrait en aider pas mal d’entre vous !

Organisez-vous maintenant et demain

Tout comme un business plan qu’il faut régulièrement mettre à jour, vos préparatifs ne sont jamais figés non plus. Même si pour certaines, c’est synonyme de stress, il vous faut régulièrement remettre la tête dans le guidon, et ajuster plusieurs aspects de l’organisation de votre mariage. Mettre à jour certaines valeurs.

N’essayez pas d’éviter ou de repousser certains sujets. Par exemple : je n’ai pas assez maigri comme je l’espérais encore, je mets ma recherche de robes de mariée de côté… Ou encore, je dois envoyer mes idées de compositions florales à ma fleuriste, mais je n’ai pas réuni toutes les photos pour lui indiquer ce que j’aimerais (ça prend du temps ça)… Parfois, nous avons une tendance à procrastiner (si, même pour l’organisation de son mariage). C’est normal, cela peut être stressant, chronophage, et parfois même agaçant. Du coup, on repousse !

Mais alors, comment combattre tous ces sentiments pour aller de l’avant ? Pour moi, c’était rédhibitoire, il y a une seule chose qui me permettait de me remettre dans le sujet et d’avancer, sans pour autant stresser : LES DEADLINES. 

Vous voulez perdre du poids avant votre jour-j, mais vous ne perdez pas autant que vous le souhaiteriez ? Mesdemoiselles, il faut vraiment faire avec… Vous ne pourrez pas vous sous-alimenter un mois avant le mariage. Rien qu’au niveau de la reprise de votre robe de mariée, ce ne sera pas possible. Voilà pourquoi je vous conseille dès aujourd’hui de prendre vos rendez-vous d’essayages. Et ce, que ce soit le premier pour choisir votre robe, ou les suivants pour prendre les mensurations. Cela vous met un objectif concret avec une date précise !

Vous devez être capable de fixer une date pour non seulement vous mettre une “contrainte” de temps à respecter, mais surtout pour ne pas vous laisser dépasser. J’ai perdu 10 kilos de janvier à juin 2018 en faisant simplement un rééquilibrage alimentaire, et du sport (je n’ai pas arrêté les cookies subway et les McDo pour autant…). Si vous vous sentez seule pour cette aventure de rééquilibrage alimentaire, je vous conseille vivement le programme de Maïa Baudelaire qui propose un spécial Mariage. Vous aurez -25% de réduction sur votre formule avec le code MCTL25 (valable jusqu’au 30 juin 2019). La durée du rééquilibrage dure au moins 12 semaines (à compléter avec une activité sportive).

Vous n’avez pas encore transmis à votre DJ votre liste de musiques incontournables à passer pendant la soirée ? Dites lui que vous lui enverrez tel jour PRECISEMENT. Bref, donnez-vous des contraintes qui vous obligeront à respecter les délais pour l’organisation de votre mariage !

Ne vous laissez pas dépasser par tout, au dernier moment… Les préparatifs font eux aussi partie du mariage, essayez d’en profiter, même si vous n’aimez pas trop l’organisation qui en découle.

Gardez un oeil sur votre budget

Vous avez dû déjà entendre parler de la règle des 20%. C’est-à-dire qu’au départ, il vous faut mettre de côté 20% du budget total que vous avez prévu de dépenser pour de votre mariage. Ils sont dédiés aux “dépenses non prévues”. Personnellement, j’ai essayé de le faire… Je dois vous dire que ça n’a pas vraiment marché, nous avons dépassé notre budget de 22% !

Quoi qu’il en soit, mettez à jour votre tableau Excel avec toutes les dépenses prévues, celles qui ont déjà été faites (qui regroupent les acomptes pour vos prestataires, notamment), et celles qui restent à faire. Limite, gardez l’onglet de ce fichier constamment ouvert sur votre ordinateur portable !

Si vous avez prévu un budget de 2100€ max pour la robe de mariée, mais que vous craquez pour une qui vaut 2500€, c’est à vous de voir comment compenser cette perte de 400€ sur un autre poste. Par exemple : -50€ sur les faire-part, -50€ sur le cadeau des invités, -100€ sur la déco et -100€ sur la décoration florale. Ca vous paraît impossible ? C’est bien normal, et je le sais, je suis passée par là. Alors respectez au mieux votre budget, pour éviter ce genre de situation. N’essayez pas de robes de mariée plus chères que votre budget (certains magasins encouragent vicieusement à ce procédé, les créatrices pas trop généralement).

Créer un fichier Excel, le mettre à jour régulièrement et a fortiori, savoir respecter votre budget, vous aidera énormément à bien gérer le stress avant le mariage.

Créer un dossier partagé avec vos prestataires

Nous avions choisi Google Drive, vous pouvez également choisir Dropbox. Quoi qu’il en soit, créez simplement et gratuitement un dossier mariage : “Mariage Rose & Jack 2019”. Puis, d’autres sous-dossiers : “Musique” (pour mettre vos listes de musiques au DJ : incontournables, interdits, années 80, etc.) + “Fleurs” (pour mettre vos visuels d’inspiration à jour régulièrement, etc. Vous n’aurez qu’à partager le lien avec eux, ils n’auront qu’un droit de lecture (ou de commentaires/modifications, en fonction de ce que vous leur accordez comme droit).

Autre dossier indispensable pour tous les prestataires réunis : “contacts”. Mettez un listing des prestataires avec leur domaine d’activité, leur nom, leur numéro de téléphone et leur e-mail. Certains prestataires auront besoin de s’accorder, comme par exemple le vidéaste et le photographe, ou le lieu avec le traiteur, etc. Mon lieu a eu besoin de prendre contact avec le prestataire du Photobooth (il arrivait plus tard, donc elle voulait le gérer elle, pour m’éviter de le faire).

Ajoutez également à ce dossier “contacts”, les contacts des témoins ou des personnes invitées à votre mariage qui pourraient prendre en charge un petit couac le jour-j. Au lieu de s’adresser à vous, vos prestataires pourront ainsi contacter le témoin de Monsieur, par exemple, pour gérer une mini crise qui n’est pas si dramatique et surtout qui n’est pas du tout à vous de gérer !

Créez aussi un dossier “trombinoscope” pour votre photographe/vidéaste. Ils auront besoin d’une dizaine/douzaine de vos plus proches en photos, afin de ne pas les louper en photos et sur votre film de mariage. Votre aimez bien le cousin au 2ème degré de tonton Gérard, m’enfin vous préférez quand même voir vos souvenirs de la journée accompagnés de vos parents, frères, soeurs, et amis proches avant tout !

Déléguez certaines taches simples

Alors je vous rassure, en étant moi-même une control freak, impossible de déléguer tout et n’importe quoi. Malheureusement, j’ai eu besoin de garder la main un peu sur tout jusqu’au dernier moment… Et même en contrôlant beaucoup, j’ai eu pas mal de couacs. C’est insupportable, mais sachez d’ores et déjà que tout le monde n’a pas le même niveau de rigueur que vous… Et ce, même si vous payez ce prestataire +1000€ la prestation (et je sais de quoi je parle, cliquez ici pour tout savoir).

En revanche, ce que vous pouvez déléguer, ce sont les cadeaux des invités à préparer, par exemple. Je me suis retrouvée à nettoyer, remplir de dragées, puis ajouter les étiquettes, sur chacun des 100 pots en verre. Autant vous dire que l’aide de ma mère sur cette partie était une bénédiction ! Finalement, c’est presque passé trop vite… 

Pour la partie déco, mon père m’a rapporté des palettes, et avec mon frère ils les ont lasuré. Mon père, et Mister G. ont construit le bar à eaux, et mon frère fabriqué les flèches directionnels… J’avais simplement indiqué ce que je voulais, et ils se sont débrouillés comme des chefs… 

Le jour-j (et la veille), j’ai réussi à déléguer certaines choses aussi. Une copine de Mister G. (en qui je ne sais pas pourquoi, mais j’ai eu totalement confiance. Peut-être parce qu’elle se mariait un mois après moi, et qu’elle paraissait aussi exigeante que moi), s’est occupée d’installer l’urne dans la salle. Ma mère d’arranger le candy bar, mon beau-père de préparer le bar à eaux, le témoin de Mister G. de mettre les housses sur les chaises…

Quant à mes 4 demoiselles d’honneur : une était chargée d’être le contact des prestataires pour toute remarque/question, l’autre de vérifier la déco et les fleurs à la fin de l’installation, la troisième d’être l’intermédiaire avec la propriétaire et l’organisatrice du lieu, et la dernière de diriger les invités à chaque étape. J’ai vraiment rien eu à gérer de ce côté-là, elles ont réussi à me préserver de beaucoup de choses… Tout avait été pris bien en main ! J’étais agréablement surprise.

Discutez et profitez avec votre futur mari

Il y a une chose que Mister G. et moi avons remarqué et remarquons en ce moment aussi pendant ma grossesse : notre sérénité. Nous sommes confiants pour l’arrivé de notre Bibou, comme nous étions confiants pour notre mariage.

Nous étions préparés et organisés. Et cette préparation, cette organisation, c’est surtout grâce à nos nombreuses discussions. Nous nous posions un bon nombre de questions afin de savoir si nous nous sentions toujours aussi bien, si nous vivions bien ces préparatifs et que tout allait dans le sens que nous l’avons imaginé. J’ai particulièrement tenu à ce que nous soyons présents TOUS LES DEUX à tous les rendez-vous avec les prestataires. Parfois, Mister G. n’en voyait pas l’intérêt : “tu gères bien, je serai là plutôt pour le prochain“…

Sauf qu’après avoir insisté et lui assisté au rendez-vous, on s’est rendu compte que finalement il avait son avis sur les fleurs, des préférences de mise en scène, et qu’il avait imaginé, sans le savoir, certaines choses. Il a aussi ressenti le feeling avec certaines fleuristes, plutôt que d’autres. Bref, à la fin des rendez-vous, il avait presque autant parlé que moi. Son implication dans le mariage était donc optimale. Et croyez-moi, ça aussi c’est un moyen de gérer le stress avant le mariage ! Sentir qu’on est deux. Vraiment !

Nous avons aussi passé une année riche en voyages (ce qui est exceptionnel, et d’autant plus l’année des préparatifs de mariage, on est d’accord). New-York, Dubaï, plusieurs week-ends en chambres d’hôtes, Saint Martin, Martinique, Ibiza, Stockholm et l’île Maurice… Forcément, ce sont des moments qui nous ont fait décompresser et profiter l’un de l’autre. Si vous n’avez pas prévu de voyager, accordez-vous des séances cinéma, un massage en duo, un dîner aux chandelles à la maison… N’importe quoi qui vous fera passer de bons moments à deux, et de sortir un peu de cette bulle du mariage. Ca aussi, ça vous aidera à gérer le stress avant le mariage…

Accordez-vous des moments pour vous

Et par vous, j’entends VOUS SEULE. Ne vous oubliez pas, si vous avez un moment de libre, ne le passez pas systématiquement aux préparatifs de votre mariage. Rejoignez des copines pour boire un verre, prenez rendez-vous chez la manucure, allez à un cours de Zumba qui vous défoulera. C’est ce que je faisais deux fois par semaine, et bon sang ce que c’était incroyable ! C’est devenu une vraie drogue, je ne pensais plus du tout à rien, à part moi, la musique, et une énergie que je pensais perdue.

L’important, c’est d’avoir vos moments et de ne pas vivre uniquement pour votre fiancé, et votre futur mariage… Vos risquerez de miser trop gros sur cette journée, et donc d’être déçue sur des détails qui ont finalement peu d’importance.

A priori, vous n’avez AUCUNE raison de vous polluer l’esprit avec du stress, des craintes, ou de la tristesse. N’oubliez pas que cette année va être riche en émotions, même avant la semaine du mariage. Vous passerez du temps en famille, vous répéterez votre ouverture de bal avec votre chéri, vous profiterez d’un super EVJF, dégusterez les plats de votre dîner de mariage, et boirez les vins et Champagne choisis… Bref, restez positives, car vraiment, tout ça, ce ne devrait être que du bonheur… n’est-ce pas ? 

Lâ-chez prise !

Là c’est l’hôpital qui se fout de la charité, car je ne pense pas vraiment l’avoir fait pour mon mariage ! Sauf peut-être le jour-j, et encore… Comme je vous le disais plus haut, il y aura très certainement des couacs. Des prestataires qui arriveront en retard, ou des comportements qui vous énerveront… Bref, des imprévus qui, si vous êtes trop à fleur de peau et trop impliquée, vous gâcheront la journée. Et ça, pas de retour en arrière possible…

Demandez-vous si un prestataire à la con peut vous bousiller le plus beau jour de votre vie, parce qu’il a mal fait son job ? La réponse est NON… Il vous énervera à vie, mais personne ne vous volera ces courts instants. PERSONNE ! Et je vous parle de ça en connaissance de cause. J’ai eu le droit à tout : un prestataire en retard, qui se trompe dans la musique d’entrée du cortège, qui n’a pas respecté mes consignes, un autre qui n’a pas pris la peine de se pointer, des invités avec 5h de retard, des invités qui ne respectent pas les voeux des mariés… Et malgré tout, j’ai totalement profité de mon mariage, et n’ai pas de regrets. J’ai fait tout ce qu’il fallait, et quand certaines choses m’ont énervé, j’ai tout de suite switché, lâché prise, pour ne pas passer à côté de mon mariage. Je pense que sinon, la personne à qui j’en aurais le plus voulu, c’est à moi-même…

C’est donc très facile à dire, mais réussir à gérer le stress avant le mariage, vous permettra de ne pas passer à côté. Et le jour-j, prenez de la distance sur la partie organisation : déléguez, faites confiance (plus le choix de toute façon), et PRO-FI-TEZ !

Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.