De l’amour & un mariage mixte

mariage-mixte-anete-lusina

Être un couple mixte, ce n’est pas quelque chose que l’on choisit. Ce que l’on choisit en revanche, c’est d’être incroyablement attiré par une personne et plus tard, par ce qu’elle nous apporte quotidiennement. J’ai compris que j’étais amoureuse de Mister G. pour plusieurs raisons, mais surtout pour une en particulier, que j’ai réalisée bien plus tard…

Comment sait-on qu'on est amoureuse ?

On a toutes déjà vécu des histoires d’amour, plus ou moins réussies. On est déjà toutes tombées amoureuses, une fois, deux fois, trois fois. Parfois pour quelques mois, parfois pour beaucoup plus. Mais lorsqu’on est avec le bon, on le sait ! Bien sûr, ça peut prendre un peu de temps pour s’en rendre compte (moi ça m’a pris presque deux ans). Même si je crois aussi que le coup de foudre existe, et que dès le premier regard, certains couples savent qu’ils finiront leur vie ensemble.

Aussi loin que je me souvienne, Mister G. a été la seule personne à ne m’avoir jamais demandé de changer pour lui. C’est tout bête, hein ? Et pourtant, tellement symptomatique ! Il m’a aidé à devenir celle que j’étais censée être, mais surtout, à me révéler totalement. Oui, oui, je sais. C’est méga cucul la praline ce que je dis là. Et pourtant, c’est bien vrai !

Mais ça n’a pas toujours été le cas avant, on a toutes connu le “keunard” (oui, je trouve que ça passe mieux), qui veut te faire changer pour mieux te garder. Bref, autant vous dire qu’on sait quand on aime. Vraiment.

La rencontre avec mon futur mari

Mister G. est Martiniquais, arrivé des Antilles il y a 10 ans maintenant, ça n’a pourtant pas été une évidence tout de suite. Evidemment, il n’aime pas trop quand je dis ça, il a sa propre version des faits et préfère avoir le rôle du séducteur qui n’a qu’à cligner des yeux pour faire tomber toutes les filles ! Mais ça ne s’est pas du tout passé comme ça !

Août 2012, les bars éphémères pullulent un peu partout dans la capitale. La douceur de l’été nous obligeait, une amie proche et moi, à sortir assez régulièrement. Elle s’était éprise d’un bel antillais, totalement fou d’elle et c’était réciproque.

Forcément, nous avons fini par sortir en groupe : elle, moi et son mec (aujourd’hui devenu son mari ).

Je récapitule. Nous voilà tous les 3, un soir d’été, à siroter des verres sur les quais de Seine. Juste en dessous de la Tour Eiffel, je vous laisse imaginer le spot. Mister G. était là, un grand chabin au crâne rasé, des lunettes épaisses sur le nez, à la Malcom X, et certainement le mec le mieux habillé de la soirée. Eh oui, je n’ai jamais nié qu’il était beau comme un Dieu.

peter-kleinau-mariage-mixte-rencontre-temoignage

 Je me souviens avoir discuté avec plusieurs jeunes hommes ce soir-là, qui ont voulu tenter leur chance. Et pourtant il y en avait qu’un seul…qui ne savait visiblement pas être discret !

Il a tenté de me parler toute la soirée, non pas que ses sujets de conversations n’étaient pas intéressants, mais je sentais bien le Don Juan qui pouvait disposer de n’importe quelle demoiselle, pourvu qu’il en ait envie. Et j’ai détesté ça. Bref, ce n’était pas du tout le coup de foudre de mon côté !

Pendant les mois qui ont suivis, il a tenté en vain de me demander d’aller boire un verre par tous les réseaux sociaux possibles et imaginables, à défaut d’avoir mon numéro de téléphone. Je ne savais même plus quoi lui répondre, à force de lui dire non. Et nous nous sommes pas revus avant “la” fameuse soirée.

Le déclic : la fameuse soirée

Trois mois plus tard, l’agence événementielle pour laquelle je travaillais à l’époque, organisait une énorme soirée pour Halloween, dans un superbe Loft parisien. Le but était d’organiser une soirée à plus de 400 personnes, et connaissant l’ampleur du réseau antillais, je lui ai, par la même occasion, proposé de venir avec ses amis. Ce qu’il a fait. Ils sont donc arrivés à 20, lui déguisé en Frankenstein mais beau comme un camion (c’est quoi cette expression d’ailleurs, c’est super moche un camion).

Et là, le jour et la nuit. Celui qui jouait son rôle de séducteur à merveille est devenu totalement différent. Il venait régulièrement discuter avec moi pour savoir si tout allait comme je le voulais. Je sentais qu’il avait enlever son masque de Don Juan pour laisser place à un garçon beaucoup plus naturel et bienveillant. Mon patron est venu me voir pour me féliciter d’avoir amené du monde qui consommait autant (pas bien, de boire beaucoup !).

Je n’ai pas voulu m’éterniser donc j’ai fini par préparer mes affaires et aller le chercher pour le remercier d’être venu. Il m’a raconté par la suite qu’il s’était promis que c’était sa dernière tentative, et que si là encore je refusais d’aller boire un verre avec lui, il laisserait totalement tombé ! Il m’a redemandé et cette fois j’ai accepté. Pour sa douceur, et un peu pour le remercier aussi.

Deux cultures opposées, un mariage mixte

Aujourd’hui, 4 ans  et demi plus tard, nous commençons à organiser notre mariage mixte en respectant nos deux cultures : lui antillaise, moi turque. Bon j’exagère, il n’y a que mon père de turc, et je n’ai pas vraiment été élevé dans la culture turque. Mon père s’étant un peu trop bien intégré à mon goût !

Résultat si petite je parlais turc, aujourd’hui je le baragouine bien seulement. Nous ne sommes d’ailleurs ni croyants et encore moins pratiquants. De toutes façons, avec un chéri qui mange du boudin et bois des ti’punch toute la journée, ça aurait été compliqué lol (j’abuse trop pour le “toute la journée”).

Nous avons décidé de ne pas organiser notre mariage mixte en Martinique, pour éviter que ses proches invitent la moitié de l’île (#truestory). De toutes façons, nous n’aurions pas eu le budget pour inviter tout ce beau monde. Et plusieurs de mes proches n’auraient pas pu faire le déplacement. Ce sera donc en métropole, à maximum 2h de Paris.

thomas-somme-mariage-mixte-martinique
Paroisse fondée en 1684, aux Anses d'Arlet (Martinique)

Nous ne ferons pas un thème “De la Martinique à la Turquie”, pour éviter le côté kitsch, très vite arrivé ! Surtout que nous voudrions nous marier à la campagne (château, grange, ferme, moulin…), ça n’aurait donc aucun sens !

Néanmoins, nous voudrions, par petite touche, le suggérer aux invités, ici ou là. Et que les deux cultures se rencontrent durant la soirée pour que chacun découvre l’autre.

On n’aimerait pas que notre mariage mixte se résume à simplement à s’unir, manger, boire, faire la fête et basta ! On voudrait surtout que ce week-end de mariage représente, pour nos invités, un moment de détente, où l’on pourra tous passer du temps ensemble, et vivre des expériences fortes.

On ne veut pas privilégier plus une culture que l’autre, de peur que le mariage corresponde à l’un au détriment de l’autre. Nous ferons en sorte de choisir un thème et d’avoir comme toiles de fond la Martinique et la Turquie.

Et vous, êtes-vous en train d’organiser un mariage mixte, quelles sont vos origines et comment les mettrez-vous en avant lors de votre mariage ?

 Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

5 comments

  1. Bonsoir, je prépare également un mariage mixte lui Français et moi d’origine Ivoirienne. Nous allons nous marier a la compagne dans la région d’origine de monsieur. C’est vrai que la seule chose pour laquelle je stress c’est vraiment qu’il n y ait pas d’harmonie au niveau des deux culture… surtout au niveau de la musique…

    1. Bonsoir Charlène, pas d’accord pour le manque d’harmonie au niveau des cultures, votre amour en est la preuve ! Vous êtes harmonieux et votre mariage sera magnifique à condition de laisser de la place pour tous les deux. Interrogez-vous individuellement sur ce que avez toujours voulu pour votre mariage et parlez-en tous les deux. Si vous êtes ensemble depuis tout ce temps, vous avez certainement déjà été confronté à des discussions de ce genre et vous avez toujours réussi à trouver des compromis. En ce qui concerne la musique, je trouverais ça sympa qu’il y est un “quart d’heure” de musique Ivoirienne, avec des chansons sélectionnées. Par exemple, je suis d’origine turque et je veux aussi quelques chansons. Je sais que des chansons trop traditionnelles n’auront pas la place, mais certaines chansons que j’aime sont plutôt modernes et ont un rythme qui fera forcément danser tout le monde. Je sais en revanche que je ne mettrai pas que ça, et que Mister G. ne mettra pas que du zouk retro. Néanmoins, y en aura pour tous, et je trouve ça magique que les invités découvrent la culture de l’autre conjoint, lors de ce moment unique. Les invités réagiront forcément positivement du moment que ce soit pas 2 heures de suite 🙂 Soit confiante, réfléchis à ces choses en amont et tout se passera bien. Un mariage inspire toujours de la bienveillance :))

  2. Bonjour,
    Je prépare également un mariage mixte franco guinéen. Le mariage se déroulera en Bretagne (ma région).
    Pour ma part j’adore la culture africaine ce qui complique un peu l’organisation.. Oui, j’ai le droit à la réflexion ” ce n’est pas un mariage africain!” De la part de ma maman.
    Le fil rouge du mariage étant un motif wax pour la décoration, il est nécessaire de trouver des petites choses qui rappelle également ma Bretagne. Chose délicate car je ne me vois pas mettre des petits phares en décoration sur les tables ni le drapeau breton…^^ déco kitch non merci. Au niveau de la nourriture, pour la soiree ce sera traiteur français avec repas classique. Et pour le retour nous prévoyons buffet africain et animation crêpe avec une amie histoire de faire connaître la culture culinaire à chacune de nos familles.

    1. Hello Pauline, je te comprends tout à fait… J’ai eu la même problématique avec notre mariage turco-créole français lol. Ca pouvait vite faire kitsch… Il faut faire comme on le sent, sans avoir de regret après… La culture africaine est particulièrement belle et présente pendant les festivités, forcément c’est facile d’être tentée ! Maman aura toujours son avis, mais l’écouter pour regretter après ce serait dommage. Ton mariage c’est le début de ton émancipation aussi, tu vas créer ta famille avec ton mari… Et forcément, elle sera plus colorée que celle que tu as vécu jusqu’alors avec tes parents. Elle sera unique ! Alors c’est à toi (et ton mari) de trouver l’équilibre qui vous convient à vous ! Mais cela promet d’être un très beau mariage ! Bons préparatifs :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.