La diversification alimentaire d’Andrea, à 6 mois

diversification-alimentaire-6mois-bébé-puree-dme-lait-allaitement-ella-olsson

Me revoilà par ici ! Je me rends compte que je délaisse un peu le blog au profit d’Instagram, et je dois dire que parler loooooonguement, ça me manque ! Alors voilà, comme beaucoup d’entre vous me l’ont demandé sur Insta, je vous fais un retour sur le début de la diversification alimentaire d’Andrea.

Quand avons-nous commencé la diversification ?

On entend un peu tout sur le sujet. Les gastro-pédiatres français nous disent que le système digestif de bébé commence à devenir mature à ses 4 mois révolus. Que l’on peut donc commencer à intégrer les solides entre 4 et 6 mois. L’OMS, elle, recommande un allaitement exclusif de 6 mois avant d’intégrer les légumes. Bon, toutes les femmes ne veulent pas ou ne peuvent pas allaiter. Entre ce qui est recommandé et la réalité, parfois il y a un fossé (bah bien sûr !).

J’ai pu et voulu allaiter Andrea jusqu’à ses 6 mois, et ai donc préféré attendre cet âge là pour le diversifier. On ne va pas se le cacher, le système digestif de bébé est mieux mis en place à 6 mois qu’à 4. Voilà pour les faits. Seulement, je me suis tellement mise bille en tête de l’allaiter exclusivement pendant ces 6 mois, que je n’ai pas voulu être à l’écoute de mon fils. Parce que clairement, à 5 mois/5 mois et demi, il devenait très curieux de ce que je mangeais. Alors oui, c’est la période où il met tout à la bouche, mais je sais faire la différence entre son envie et sa curiosité de goûter, et celle de juste mettre tout ce qu’il trouve à la bouche. Je m’en suis un peu voulue d’avoir écouter bêtement les recommandations, sans me dire qu’en fonction des bébés ce n’est pas toujours à la semaine près. 

C’est donc 3 jours avant ses 6 mois, qu’on a sauté le pas, pour le plus grand plaisir d’Andrea.

DME ou purées ?

Cela faisait un petit moment que je voulais tenter la DME avec Andrea (Diversification Menée par l’Enfant). Je ne pense pas que ce type de diversification convienne à tous les bébés, mais pour le coup j’aurais adoré le proposer à Bibou, car il aurait apprécié j’en suis certaine (bah bien sûr !).

Mais voilà, pour entamer la DME, il faut que bébé sache s’asseoir. Andrea sait se retourner, ramper, se mettre à 4 pattes… MAIS PAS S’ASSEOIR ! 

Du coup, ce sera les purées ! Je ne savais pas trop si on pouvait faire un peu les deux, et finalement c’est assez déconseillé. Ce sont deux techniques différentes pour lui, et à 6 mois, il ne saura pas les distinguer. Il y a donc un petit risque d’étouffement. En revanche, si bébé ne connaît QUE la DME, aucun risque d’étouffement, il sait très bien gérer sa prise en main et sa mise en bouche. Il y a juste le “reflexe vomitif” (GAG), qui peut faire peur et impressionner un peu. Dans cet article, vous trouverez une vidéo d’un petit bonhomme (Liam), en pleine DME et GAG. On a un peu peur, et puis en fait, il s’auto-gère très bien et apprend très vite.

Comment commencer.

Je dois dire qu’au début, j’étais un peu perdue. Ca faisait beaucoup de préparations d’un coup. Beaucoup d’informations contradictoires ou incomplètes. J’ai passé un moment à faire des recherches, poser des questions à ma pédiatre, à la nourrice, à mes amies mamans, etc. Et puis, j’ai fini par tout avoir en tête, mais en faisant un peu comme je voulais.

Voici les 10 commandements (recommandations) que j’ai eus :

1) Très finement ta purée, tu mixeras

Laver, éplucher, couper en morceaux, cuire à la vapeur, mixer très finement jusqu’à obtenir un mélange totalement lisse, sans grumeaux. Surtout si la diversification alimentaire se fait avant les 6 mois de bébé.

2) L'eau de cuisson, tu ajouteras

Ajouter l’eau de cuisson (récupérée de la cuisson vapeur) ou de l’eau bouillante pour désépaissir la purée (pour pas que ce soit trop lourd dans le bidou de bébé), sans trop en mettre pour que la purée ne soit pas trop liquide et qu’elle perde en saveur.

3) Un seul légume à la fois, tu intégreras

Pour vérifier que bébé n’a pas d’allergie(s), les pédiatres préfèrent intégrer un par un les légumes, en les espaçant de 3 jours. Dès qu’un légume est bien toléré, on peut aussi le mélanger avec un nouveau. Comme ça, on sait que s’il y a une allergie, c’est forcément le nouveau.

4) Certains légumes, tu privilégieras

Pour commencer la diversification alimentaire en tout cas. Comme c’est tout nouveau pour bébé, une saveur douce et sucrée optimise un peu plus les chances de succès ! On nous conseille donc par exemple : la carotte, la patate douce, la courge. Les deux légumes seulement que ma pédiatre ne m’a pas conseillés (pour commencer du moins), sont le chou et le céleri. La pomme de terre n’a pas trop de valeur nutritionnelle seule, c’est donc plus sympa de la mélanger avec un autre légume, un peu plus tard.

5) Le midi les purées, tu donneras

Pour lui montrer que je ne remplaçais pas le lait, je lui donne ses premières purées après une tétée. A l’heure du déjeuner. 

6) Environ 14 jours, pour donner des fruits, tu attendras

Certains pédiatres ont peur que bébé préfère un peu trop le goût sucré des fruits et donc se mette à bouder les légumes. Voilà pourquoi, j’attends 10-14 jours avant d’intégrer les fruits au goûter, ainsi qu’un morceau de pain.

7) La prise en compte des saisons, tu privilégieras

Chez Bio c Bon, ils proposent un panier bébé à 8€ avec les fruits et les légumes pour la semaine. On approche de la période de grand froid, alors pour éviter que bébé ne mange que de la banane et de la pomme tout l’hiver, on peut commencer par la poire ou la prune, par exemple !

8) Puis les protéines et les matières grasses, tu ajouteras

Si la diversification alimentaire commence à 6 mois, il est conseillé d’attendre les 7 mois de bébé pour intégrer les protéines. On ajoutera l’équivalent d’une cuillère à café de poisson ou de viande, mixée à la purée de légumes le midi, tout comme l’huile d’olive bio (par exemple). Sinon, lorsque bébé mange au moins 120g de purée de légumes le midi (la quantité de légumes est illimitée, tant que bébé mange, on peut donner !).

9) Les temps de conservation, tu respecteras

Si tout est fait maison, on conserve pendant 48h les purées de légumes et les compotes de fruits. S’il y a du poisson ou de la viande mixée dedans, plutôt 24h. On conserve deux mois maximum les purées et compotes au congélateur.

10) Un subterfuge, tu useras

Certains bébés sont très coopératifs, d’autres moins. Bibou a eu besoin d’une deuxième cuillère à mordiller en attendant la première arriver dans sa bouche (pleine de purée). 

Où en est Andrea, aujourd'hui (6 mois) ?

Déjà 10 jours que Bibou a commencé la diversification alimentaire. Je n’ai pas vraiment respecté toutes les recommandations (bah bien sûr !).

On a commencé le vendredi avec la carotte (il a adoré), puis le lundi le blanc de poireau. D’ailleurs à ce propos, avez-vous suivi le #poireaugate sur insta ? Je suis la bad mum qui donne un légume pas digeste à son enfant ! Bon ok ça pue par tous les pores ce truc, mais il a adoré ! J’ai enchaîné le mardi avec la patate douce et le vendredi avec le brocolis. Le week-end j’ai fait un mélange des légumes que j’avais déjà donné. Le lundi c’était potimarron, le mardi courgette et potimarron, et aujourd’hui courgette. Demain, ce sera la courge ! 

Samedi, on commence à intégrer les fruits ! Ce sera la poire, puis la prune, puis la pomme et enfin la banane. J’attendrai le prochain panier bébé pour savoir quels fruits je lui donne ensuite !

Le nutribaby de BabyMoov : l'allié de la diversification alimentaire

Le nutribaby, c’est la vie ! Oui, parce que moi et les notices d’utilisation ça fait mille, ce qui énerve profondément Mister G. d’ailleurs ! Bon, eh bien là c’est simple comme bonjour : un bouton pour chaque utilisation. 

On a donc : cuire à la vapeur, mixer, réchauffer une purée (qui sort du frigo ou du congélateur), réchauffer un biberon, stériliser un biberon. 

L’avantage, c’est qu’on peut cuire 800g de légumes d’un coup (contrairement au babycook qui cuit de mini quantités de légumes). On l’utilise donc même pour nos repas à nous ! Il y a deux bacs donc il peut y avoir deux durées de cuissons différentes (genre poisson et légumes, par exemple). 

On lave, on épluche, on coupe, on met dans le bac à cuisson du Nutribaby. On sélectionne l’icône cuisson vapeur, on choisit le temps de cuisson en fonction du légume et c’est parti ! Une fois fini, on dispose le tout dans le mixeur, on sélectionne l’icône mixeur et c’est encore parti. On ajoute l’eau de cuisson en fin de mixage si la purée nous paraît trop pâteuse pour bébé. ET VOILA ! Simple as that !

Bref, vous l’aurez compris, j’adore cette machine ! Pour vous la procurer sur Amazon, c’est par ce lien !

 

Pour en savoir plus sur la diversification alimentaire, rendez-vous en story permanente de mon compte Instagram !

3 autres articles que vous pourriez aimer :

2 comments

  1. Merci pour ce post !
    Ma fille a 3 mois et demi et je me pose énormément de questions …
    Tu réponds à beaucoup d’entre elles avec cet article.

    Merci !!

    1. Merci Margot ! N’hésite pas à en parler à ton pédiatre à la visite des 4 mois 🙂 Mais rien ne sera mieux que de rester à l’écoute de ta fille et suivre ton instinct maternel :)) Plein de bisous à vous 2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.