Ma séance de relaxation aquatique prénatale avec Bien Naître et Devenir

séance de relaxation aquatique prénatale bien naître et devenir blog grossesse maternité maricouchetoila

Mercredi dernier, j’ai eu la chance de rencontrer Aurélie, de chez Bien Naître et Devenir, pour une rencontre très spéciale. Elle m’a fait profiter d’un moment unique, grâce à une séance de relaxation aquatique prénatale. 90 minutes de détente absolue, de lâcher-prise immédiat. Bref, un moment de plénitude, enfin juste pour moi… Je vous en dis plus !

Un premier contact en douceur

Aurélie est praticienne en périnatalité. Avant ça, elle était infirmière en néonatalogie pendant 10 ans. Alors autant vous dire que la grossesse et les bébés, ça la connaît. D’autant qu’elle est elle-même maman de trois enfants. 

Notre premier échange a lieu sur Instagram. J’avais déjà pu découvrir son compte grâce à de nombreux retours d’abonnées (qui la vénéraient, si si), mais surtout sur sa façon unique et magique de détendre les femmes enceintes, les mamans et les bébés.

Une connexion douce s’établit tout de suite entre nous. Je ressens tout de suite qu’une femme qui porte la vie est très précieuse à ses yeux. Déjà, je me sens exceptionnelle, avant même de l’avoir rencontrée. C’est prometteur pour la suite… 

J’ai du patienter un peu pour la rencontrer, nous avions pris rendez-vous le jour où la neige avait envahi Paris. Au bout de 3 minutes de route, j’ai vu des voitures glisser, se prendre des trottoirs… Bref, j’étais à peine partie que j’ai préféré faire demi-tour ! J’appelle Aurélie confuse, pour lui expliquer que je suis obligée d’annuler à cause du temps, une heure seulement avant notre rendez-vous. Elle me répond que je n’aurais même pas dû essayer de prendre la voiture ! Et puis, nous trouvons rapidement un autre créneau (même si son agenda se remplit à vitesse folle).

Direction la jolie ville de Chatou

Rebelote, mais cette fois, c’est la bonne ! La journée est ensoleillée, c’est un bonheur de prendre la route en cette fin de matinée. A peine une demi-heure plus tard, j’arrive à destination et trouve rapidement la petite ruelle qui mène à sa jolie demeure. 

Aurélie m’ouvre, le visage radieux. Comme si elle revoyait une vieille amie. Je me sens tout de suite très bien. Nous nous dirigeons vers le sous-sol, et arrivons dans une jolie pièce bien chauffée. Se croire dans les Tropiques en plein mois de février, c’est plutôt agréable ! Elle me présente rapidement le lieu, me laisse me préparer et me demande de l’attendre sur le transat tranquillement, le temps qu’elle aussi se prépare.

Je suis détendue, et heureuse d’être là. L’endroit inspire confiance et détente immédiatement. J’enfile mon maillot une pièce, bonjour le décolleté ! Eh oui, pas eu envie d’investir dans un maillot de bain de grossesse, puisque les vacances à la mer ont eu lieu pendant mon 3ème et 4ème mois. M’enfin là, à la fin du 7ème mois, ça commence à déborder ! 

Début de la séance

Aurélie me rejoint près du transat et me demande tout en douceur, comment je vais. Ce n’est pas une question posée par simple politesse. C’est la question qui peut faire craquer toute femme enceinte qui est fatiguée, à bout, qui en a gros sur le coeur… Elle est vraiment là pour m’écouter, je le sens. Nous discutons, elle m’écoute beaucoup, et me conseille tout autant. Elle évoque l’accouchement et a des mots forts qui me parlent tout de suite. Des mots gravés que je saurai mémoriser pour bien y songer le jour-j. Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet, c’est vraiment un moment partagé privé. Et chaque échange est, j’imagine, bien différent.

Quoi qu’il en soit, cela fait partie de la séance. Cet échange me paraît même indispensable pour vivre mon aventure aquatique, que nous allons bientôt commencer. Elle me demande aussi si j’ai des douleurs particulières, des zones d’inconfort… A priori, aucun. Mais certaines ont des sciatiques, des douleurs dans le bassin, etc. Aurélie a besoin de ces informations pour que la future maman se sente totalement détendue, dans le corps mais aussi dans la tête..

Séance de relaxation aquatique prénatale

J’ai dû regarder après coup sur son site pour savoir le temps que j’avais passé dans l’eau… Le laisser-aller est tellement fort, que je n’ai plus aucune notion du temps à ce moment-là. Je suis enveloppée d’une chaleur douce, dans un cocon de tranquillité. D’ores et déjà, la séance partait bien pour moi. C’est tout bête pourtant, mais c’est aussi peut-être ça qui m’a attiré au départ dans cette séance particulière. Le fait d’être en intimité, dans un lieu calme, beau, et bien au chaud.

Je ne sais pas pour vous, mais moi à chaque massage que j’ai eu l’occasion de faire dans ma vie, mon esprit s’évade toujours, mais jamais comme il le faut. “J’ai déjà faim, je pense que Mister G. voudra qu’on aille tester la brasserie devant laquelle on est passée tout à l’heure“. “J’ai oublié de lui dire que j’étais chatouilleuse du bassin…“. “C’est quoi cette odeur d’huile qu’elle utilise ?“. Et voilà, comment généralement, mon corps est heureux de ce massage, mais comment mon esprit, lui, ne s’est pas reposé du tout !

Du coup, j’ai été totalement déboussolée en me rendant compte après coup, que je me suis laissée aller dès les premières secondes de cette séance de relaxation aquatique prénatale ! Aurélie m’installe délicatement des petits coussins flottants sous les cuisses, qui permettent de ne faire aucun effort pour rester à la surface de l’eau. Et puis, soutenue par ses bras, elle m’invite à fermer les yeux et à me détendre. Oh, ça ne sera pas bien compliqué ! Même les plus stressés finissent par céder. S’en suivent des mouvements doux et amples dans l’eau. J’ai la sensation que c’est moi le bébé dans son liquide amniotique à 37 degrés. Ses bercements et la chaleur de l’eau ont eu raison de moi. Je m’endors quelques minutes. Et puis j’ouvre les yeux d’un coup, surprise de m’être autant laissée aller ! La séance n’est pas terminée, je n’ai aucun mal à profiter du temps qu’il me reste.

Fin de la séance

Du début à la fin, tout se fait en douceur. Tout va à notre rythme. On prend notre temps pour se laisser-aller, et on prend notre temps pour sortir de notre bulle. Elle m’aide à sortir, et on retourne sur les transats, avec une bonne tisane chaude et des petits biscuits. On prend encore le temps de discuter. D’échanger nos impressions. Bien sûr, je suis curieuse de savoir si elle propose d’autres expériences pour les futures mamans et les nouveaux-nés.

Je suis tout de suite attirée par le bain bien-être renaissance pour bébé. J’avais déjà découvert ce bain via les vidéos de Sonia Krief, et voilà que je vois des vidéos du même concept de bain pour le nourrisson, sur le compte Instagram d’Aurélie. Forcément, le rendez-vous est déjà pris (entre 1 à 3 semaines de naissance). Bien sûr, il sera décalé en fonction de la date de naissance de Bibou. J’ai même rajouté ça à ma liste de naissance. Je trouve que c’est un cadeau formidable et symbolique, pour les futurs parents et le bébé.

Bibou sera dans un état de plénitude totale ! Mais l’intérêt de ce bain renaissance, c’est surtout pour les mamans qui ont eu un accouchement difficile, et/ou qui n’ont pas eu l’impression d’avoir eu cette connexion forte entre leur bébé et elle. Elles peuvent enfin le créer à ce moment-là. En sortant de ce bain merveilleux, Aurélie propose du peau à peau entre le bébé et sa maman. Ainsi bébé est détendu, et se retrouve tout de suite en osmose avec sa maman. Un moment qui, à chaque fois, fait rêver Aurélie.

Car finalement, elle vit bien un rêve éveillé. Elle fait aujourd’hui ce pour quoi elle était faite et mesure sa chance de pouvoir exercer un métier qui la passionne. Mais mesure-t’elle le bien-être qu’elle nous procure à nous, futures mamans et jeunes bébés ?

Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.