Mes vacances à la plage et livres à lire

livres-à-lire-vacances-blogmariag-maricouchetoila

Bon ok. J’annonce la couleur en vous disant que cet article ne parle PAS DU TOUT de mariage. Mais plutôt d’un sujet qui va vous aider à vous débarrasser du stress tout au long de l’année, durant vos préparatifs : des idées de livres à lire & des vacances !

L’année a été mouvementée pour Mister G. et moi et on attendait cette semaine de vacances avec impatience. Oui, j’ai bien dit UNE semaine, donc si vous sentez, pendant votre lecture, que j’ai les dents qui grincent, n’y prêtez pas attention. Après tout j’ai le droit, je suis rentrée que dimanche soir, c’est encore tout frais (bouuuuuhhh).

Bon voilà, vous l’avez sans doute compris par mes gémissements, c’était plutôt très cool ces petites vacances. On a choisi d’aller (de retourner en fait), à Djerba en Tunisie. Parce que, pour tout vous dire, pour le même tarif qu’un deux/trois étoiles au Mexique, t’as un palace de fou en Tunisie. Le décalage horaires en moins. En fait, on avait repéré cet hôtel l’an dernier lors d’une balade sur la plage. Du coup, au moment de prendre les vacances cet été, on s’est dit pourquoi pas !

Ce n’est pas loin, la plage est magnifique, le climat idéal, on mange très bien et les gens sont très accueillants sur l’île. Et comme on voulait spécialement faire… bah rien du tout en fait, c’était parfait !

Sensimar Palm Beach Palace 5* à Houmt Souk, Tunisie.

On sait que l’année s’annonce chargée avec les préparatifs du mariage. On n’avait certainement pas envie de grimper les 5164 marches pour atteindre la muraille de Chine, parcourir des milliers de kilomètres en bus jusqu’au désert d’Atacama, ou encore se lever aux aurores pour une randonnée de plusieurs heures jusqu’au sommet du Mont Fuji. En fait, on voulait rien faire à part prendre plusieurs livres à lire et se faire bronzer le derrière, sur une plage de sable blanc. Mission accomplie : on demande à Mister G. s’il est sénégalais et moi… bon ben moi j’ai bronzé, ça va. Bref, je ne vais pas m’étaler sur la partie bronzage (hum, hum), mais davantage sur les fameux livres à lire !

J’ai donc à vous proposer trois bouquins qui parlent d’amour (forcément). Mais l’amour compliqué (sinon ça ne ferait pas des romans). Croyez-moi dans les trois cas, ces livres à lire finissent tous bien. Voici ma sélection, classée par ordre de préférence.

N°1 : "Jamais plus" de Colleen Hoover

Sur les conseils de MorganeBooks, j’ai décidé d’acheter ce livre les yeux fermés tant sa critique m’avait plu !

Le topo en une phrase :

C’est l’histoire de Lily, jeune femme à l’enfance difficile, qui rêve d’ouvrir sa boutique de fleurs à Boston et y rencontre l’amour, le vrai.

Mon résumé :

Attachante, ambitieuse et passionnée. Voilà comment je décrirais Lily, jeune femme de 23 ans dont l’enfance est marquée par un père violent envers une mère trop soumise. Adolescente, elle rencontre un jeune homme de son âge, Atlas, un écorché vif rejeté par la terre entière, sauf elle. Et puis, il finit par partir.

Neuf ans plus tard, elle s’installe à Boston et tombe un soir sur Ryle, un neurochirurgien de 30 ans, trop beau pour être vrai. C’est LE coup de foudre, celui à vous donner des frissons jusqu’aux doigts de pieds. Leur amour est beau et passionnel, jusqu’à ce que Lily re-croise par hasard Atlas dans un restaurant. Ryle, pour qui l’amour est une découverte, ne sait plus comment aimer Lily.

Mon passage préféré :

“Imaginez tous les gens que vous rencontrez dans une vie. Tant de gens. Ils arrivent par vagues, et se retirent avec la marée suivante. Certaines sont plus puissantes que d’autres et ont un impact plus profond. Parfois, les vagues apportent avec elles des traces venues du fin fond de l’océan et les lâchent sur le rivage où elles laissent une empreinte de leur passage, longtemps après qu’elles se sont retirées”.

Mon avis :

“Jamais plus” est l’un de ces livres dans lequel on doit plonger la tête la première sans se poser trop de questions. Moins l’on en sait au départ, plus le livre nous surprend et nous fait voyager. Ce dernier soulève un réel fléau social, abordé de façon intelligente qui nous permet pour une fois de ne pas être dans le jugement mais dans la compréhension et l’empathie.

Ma note : 18/20

N°2 : "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie" de Virginie Grimaldi

Une fois par semaine, ma mère et moi essayons de nous retrouver pour déjeuner à la Kantine du BHV Marais. Officiellement, c’est pour papoter et nous raconter notre vie, officieusement c’est pour traîner au rayon livres (je plaisante…à moitié !).

Les vacances approchaient et il me fallait faire le plein de livres à lire, car sans lecture à la plage, ce n’est pas vraiment les vacances pour moi. Admettez que dans les rayons, il y a parfois tellement de livres qu’on ne sait plus où donner de la tête. Bon, je ne suis pas très fière, mais j’ai surtout choisi ce livre pour sa première de couverture. La photo d’une femme allongée près d’une piscine qui écrit… Le ton est donné. Je lis en diagonal la quatrième de couverture (j’aime ne pas avoir trop d’informations avant de commencer à lire un bouquin). Bingo, Grimaldi est sélectionnée. Quant à ma mère elle choisit “Tu comprendras quand tu seras plus grande” de… bah Virginie Grimaldi aussi !

Le topo en une phrase :

Lorsque cinq petits mots font basculer la vie de Pauline, elle décide de se battre pour sauver son mariage, avant même de penser à elle et aller mieux.

Mon résumé :

Pauline est une femme, épouse et maman comblée. En apparence. Un jour Ben, son mari, lui annonce qu’il souhaite divorcer. Pauline va mal et est dans l’incompréhension la plus totale. Profitant des vacances d’été pour retrouver toute sa famille dans la maison près de la plage, Pauline décide d’envoyer à Ben, à travers des lettres, ses souvenirs, et lui rappeler leurs meilleurs moments passés ensemble dans l’espoir de le voir lui revenir.

Cet été, c’est aussi et surtout l’occasion pour elle de retrouver sa famille et de réapprendre à les connaître.

L’auteur prend le temps de nous faire découvrir les traits de caractère de ses personnages. On découvre alors toute la sensibilité de Pauline, mais surtout la façon qu’elle a de se prendre en main et d’évoluer coûte que coûte, pour son fils mais surtout pour elle.

Mon passage préféré :

“Quand une piscine est sale, l’eau est trouble, opaque, elle ne donne pas envie de s’y plonger. Pour la nettoyer, il faut d’abord frotter le fond, décoller toutes les saletés pour les faire remonter. Seulement alors on peut les aspirer et les éliminer. Eh bien, vous êtes une piscine. […] Ce n’est pas parce que ça ne finit pas comme on le veut que ça finit mal.

Mon avis :

Je ne m’attendais pas à un témoignage de vie aussi puissant lorsque j’ai acheté ce livre. Je ne sais pas s’il y a un peu de vécu chez l’auteur, rendant plus que réelles les émotions de Pauline, ses parents, son frère, sa soeur, ses grands-mères, les enfants et Ben (oui ça fait du monde, je vous l’accorde). Une chose est certaine, on ne s’ennuie pas dans la lecture ! Si le livre aborde quelques sujets difficiles de la vie, l’humour y est constamment présent, rendant la lecture addictive. Il y a énormément de choses à découvrir dans ce bouquin, mais surtout des choses à apprendre sur nous-mêmes…

Ma note : 17/20

Un signe ? Je ne crois pas, non !

N°3 : "La fille de Brooklyn" de Guillaume Musso

De tous les livres à lire sur la plage, ce sont toujours ceux de Musso que je choisis en priorité ! Et pour cause, c’est chaque année ou presque que l’auteur sort un roman. Souvent persécuté par les journalistes qui traitent ses livres de “romans de plage”, Musso n’a aucune honte à dire qu’il écrit surtout pour que ses lecteurs se détendent.

Je n’ai jamais compris ce besoin constant qu’ont les gens de tout critiquer. Et surtout de critiquer ce qui plaît. On blâme alors là tous ces gens (dont je fais partie), qui aiment lire de belles histoires, faciles à lire, pour les vacances ou simplement pour s’évader quelques heures. J’aime lire du Musso autant que j’aime lire du Jane Austen. L’important c’est avant tout de lire et d’y prendre du plaisir.

Le topo en une phrase :

Raphaël aime Anna, mais à quelques jours de leur union, ce dernier veut être sûr de ne pas commettre les mêmes erreurs que dans le passé et va sans le vouloir déclencher une série d’événements, jusqu’à ce que la vérité refasse surface.

Mon résumé :

Déçu et meurtri de sa dernière histoire d’amour, Raphaël s’apprête à se marier avec Anna mais ne connaît pas totalement son passé. Cette jolie métisse, d’origine barbadienne, a toujours été trop discrète sur sa vie avant Raphaël. Un soir, il décide d’en savoir plus, quitte à trop insister. Anna qui souhaite tout lui avouer de peur de le perdre, lui montre une photo en lui disant simplement : “c‘est moi qui ait fait ça”. Raphaël prend alors peur et s’enfuit de la maison, sans demander son reste. Il regrette rapidement sa réaction et revient pour discuter avec Anna, mais plus personne !

Commence alors, en compagnie de son voisin et ami Marc, une recherche du passé d’Anna afin de la retrouver. Seulement plus ils creusent, plus la vérité qu’il découvre est horrible…

Mon passage préféré :

“Pendant quelques secondes, je reste figée, interdite. Je n’appartiens plus au monde. Je suis déjà ailleurs. Puis, presque dans un seul mouvement, Blunt coupe mes liens, m’attrape par les jambes, me soulève et me fait passer par-dessus la rambarde. Je tombe. Et je ne pense même pas à crier. D’abord, la terreur m’empêche de penser. Puis les quelques secondes que dure la chute se dilatent. Et, peu à peu, je me fais plus légère.”

Mon avis :

Comme d’habitude je lis en diagonal dans le magasin avant de l’acheter. Je ne connaissais donc pas vraiment l’histoire et pensait plus m’aventurer dans une histoire d’amour avec pleins de rebondissements. Finalement, ce sont pleins de rebondissements avec une histoire d’amour. Musso signe un nouveau thriller psychologique passionnant. J’ai quand même mis un certain temps avant d’entrer dans le livre, ce qui est plutôt rare d’habitude avec cet auteur. Une fois dedans, évidemment il est difficile d’en sortir, même si je m’attendais à davantage de rebondissements. Une très bonne lecture de vacances mais qui ne vous laissera pas non plus sans voix.

Ma note : 14/20

Et vous, quels seraient les livres à lire cet été sur la plage ?

 Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.