Mon alimentation pendant la grossesse (5ème mois)

mon alimentation pendant la grossesse maia baudelaire nutrition coach deuxieme trimestre grossesse maricouchetoila blog

Je ne pensais pas faire cet article aussi tôt. En fait, j’attendais le début de mon dernier trimestre (après les fêtes donc), pour parler de mon alimentation pendant la grossesse, mais aussi de la vôtre, de manière plus générale.

Sauf qu’à la suite de ma story Instagram d’hier, j’ai eu beaucoup de messages de futures mamans qui avaient besoin de conseils, ou qui voulaient mon ressenti sur la prise de poids et sur l’alimentation pendant la grossesse. C’est bien normal, entre femmes enceintes, on aime échanger, partager, prendre des conseils, parfois même comparer nos petites habitudes (qu’elles soient alimentaires ou pas d’ailleurs).

1) Les bons conseils des proches, à suivre ?

Lorsqu’on attend notre premier, deuxième ou troisième enfant, nous avons toutes autour de nous, proches ou moins proches, des personnes qui nous rassurent ou nous inquiètent un peu sur notre alimentation pendant la grossesse. Parfois elles sont dans le métier (médecin, nutritionniste, sage-femme), parfois elles ont l’expérience (les jeunes mamans), et puis parfois l’avis est disons, plus subjectif !

Bon, vous savez sans doute de quoi je parle. Je crois que je ne suis pas la seule à avoir déjà entendu : “tu es enceinte, il faut manger pour deux maintenant !“. Alors que l’on sait que c’est parfaitement faux. Comme le dit ma nouvelle coach en nutrition : “il faut manger deux fois mieux !“. Mais un peu plus, c’est vrai. D’ailleurs, vous devez bien le sentir que vous augmentez un petit peu les portions à chaque repas…

Quoi qu’il en soit, nous avons toutes une multitude d’avis autour de nous. Certains nous encouragent à nous faire plaisir, quitte à prendre 25 kilos. D’autres nous conseillent en revanche, d’y aller mollo sur le sucre, car la perte de poids après l’accouchement sera plus compliquée. Bref, de quoi devenir schizo !

Avant même de rentrer dans le vif du sujet, je peux vous dire que non il ne faut pas se frustrer. Tout en nuançant la chose, en vous disant que votre santé et celle de votre crevette est aussi en jeu. Pour certaines femmes, plus que d’autres. Notamment pour les 8% de femmes enceintes françaises, qui font du diabète gestationnel (source diabete.fr).

2) Mon poids et mon alimentation avant la grossesse

Vous le savez, j’ai pas trop de tabous, et avec un blog, vaut mieux pas en avoir d’ailleurs ! Depuis que je suis avec Mister G., j’ai pris environ 13 kilos (la faute aux petits plats maison copieux en amoureux et aux cochonneries devant la télé). 

Grâce à mon mariage et à un rééquilibrage alimentaire (sans suivi médical), j’ai pu perdre 10 kilos en 6 mois, juste avant mon mariage. Je n’ai eu aucune frustration pendant ces 6 mois, parce que j’ai continué à manger ce que j’aimais. J’ai juste ajouté pas mal de légumes le soir, et réduit mes portions. Franchement, à quoi ça sert de faire 120g de pâtes crues, si au final on sait qu’on cale à partir de 80g ? Et le problème des pâtes, en tout cas pour moi, c’est que tant qu’il y en a, j’en mange ! J’ai donc contrôlé les quantités, remplacé les encas très très sucrés par du chocolat noir ou des fruits que j’adore (framboises, fraises, banane, clémentines, pastèque, pêches… en fonction des saisons). Et puis, ça a rapidement porté ses fruits !

Finalement, mes derniers essayages de robe de mariée étaient faits de retouches importantes, mais heureusement la créatrice a rapidement pu s’adapter et la modifier pour la faire plus près du corps à chaque fois. C’était donc une vraie petite victoire pour moi ! Tout en sachant très bien que je n’aurais plus forcément le corps de mes 20 ans. Mais de toute façon, c’était pas mon objectif. Je voulais ne plus être en surpoids, et ne plus voir ces bourrelets au ventre sous les t-shirts et pulls. Retrouver une ligne, dans laquelle je me sentais suffisamment bien quoi !

 Et puis, surtout, je crois que je n’aimais pas l’idée de ne pas supporter regarder mes photos de mariage aujourd’hui, ou dans 20 ans ! Je fais une taille 40 et plus 38, certes. Mais j’aime regarder mes photos de mariage aujourd’hui au moins… L’important ce n’est pas de faire une taille 36, c’est de vous plaire comme vous êtes et de rester en bonne santé.

mon alimentation avant mon mariage blog mariage et maternite maricouchetoila photo cecile bellu photography
Moi, avant la cérémonie laïque le 22 juin 2018 au Château de Reilly - Photo par Cécile Bellu Photography

3) Ma peur d'une grosse prise de poids enceinte

Mister G. et moi avions cette envie d’avoir un bébé après le mariage. Enfin lui aurait préféré avant, mais c’est moi qui décide un peu (bah si). Du coup, d’avoir perdu les 10 kilos avant de tomber enceinte, était quand même plutôt rassurant pour moi. Même si je n’avais suivi aucun régime et avais simplement régulé mon alimentation, j’avais quand même perdu 10 kilos en 6 mois. Et d’après mon médecin généraliste, c’est 1kg par mois pour ne pas reprendre le poids perdu… J’avais donc peur (et toujours un peu aujourd’hui, faut le dire), de gonfler énormément pendant ma grossesse.

Je suis aujourd’hui à 22SA, c’est-à-dire que dans deux semaines je rentre dans mon 6ème mois, et je serai à 5 mois de grossesse révolus (pas facile, hein). A ce jour, j’ai donc pris pile poil 4 kilos depuis le début (contre 6kilos pour Mister G. qui nous fait une couvade… Mais ça, ce sera pour un autre article lol). 

Si je n’ai eu aucune nausée (qui favorise une faible prise de poids au premier trimestre, voire une perte de poids), je n’avais pas vraiment d’appétit très gourmand les trois premiers mois. Le vrai appétit de morfale, il est revenu au début du 4ème mois… Pourtant, je n’ai pas eu encore de gros pic de prise de poids pendant la grossesse. Comme la plupart des femmes enceintes, j’ai été un peu constipée, ce qui m’a fait gonfler, puis dégonfler quand c’est passé. 

Eh oui, nos intestins mesurent 8 mètres de long et au deuxième trimestre bébé commence à prendre plus de place et repousse les organes. C’est en parti ce qui provoque la constipation temporaire des femmes enceintes. Voilà pour la partie glamour !

4) La prise de poids pendant la grossesse & sa répartition

La prise de poids moyenne d’une femme enceinte est de 12 kilos (certains estiment entre 10 et 12, d’autres entre 12 et 14). Cette moyenne concerne les femmes à l’IMC, avant grossesse, situé entre 19,8 et 26. Vous pouvez calculer votre IMC en cliquant sur le lien.

D’après l’ouvrage de Laurence Pernoud, “J’attends un enfant” (édition 2018), voici la prise de poids possible pendant votre grossesse en fonction de votre IMC :

  • IMC inférieur à 19,8 : prise de poids de 12,5 à 18kgs pendant la grossesse
  • IMC entre 19,8 et 26 : prise de poids de 11,5 à 16kgs pendant la grossesse
  • IMC entre 26 et 29 : prise de poids de 7 à 11,5 kilos pendant la grossesse
  • IMC supérieur à 29 : prise de poids de 6 à 7 kilos pendant la grossesse
 
 

S’il y a bien une sorte de “répartition de la prise de poids pendant la grossesse”, je me suis dit qu’en continuant à manger comme je le fais, je ne la respecterai pas du tout ! 

Oui, parce que “normalement” (même si, qu’on se le dise, la norme pendant la grossesse… Y en a pas vraiment). Mais bon ! C’est 1 à 3 kilos pendant le premier trimestre. Mais là encore, certaines maigrissent avec les nausées, d’autres prennent un peu plus et se stabilisent après… Au deuxième trimestre, on prend 4 à 5 kilos. L’appétit revient mais pas que ! Le liquide amniotique apparaît et commence à peser son poids, tout comme les os de bébé et son réseau sanguin ! Au dernier trimestre, on peut considérer que le poids pris jusque là, double quasiment.

Par exemple, j’ai pris 4 kilos depuis le début de ma grossesse, je serai certainement à +6 ou +7kgs en début de troisième trimestre. Si on le double, je peux estimer une prise de poids, me concernant, de 12 à 14 kilos… Bon, eh bien, RDV en avril prochain pour vérifier cette hypothèse ! Sauf si Bibou n’arrive pas à terme… Dans ce cas, j’économise quelques kilos ! 
mon alimentation pendant la grossesse maricouchetoila blog maternite grossesse
Mister G. faisant des câlins à Bibou

Ces chiffres font un peu peur aux futures mamans (moi la première au début). Sauf qu’on nous ne dit pas toujours COMMENT se poids est réparti dans notre corps. Tout ne se loge pas dans la culotte de cheval, heureusement ! Les kilos ne vont pas non plus que sur le bébé… 

Voilà donc une moyenne de la répartition des kilos pendant la grossesse, en partant sur une prise de poids moyenne de 12 kilos (source : la grossesse pour les nuls, édition 2016) : 

– foetus : 3,2 kgs
– Placenta : 600g
– Liquide amniotique : 1,1 kg
– Utérus : 1 kg
– Seins (apports graisseux nécessaires pour allaitement) : 500g
– Réserves graisseuses (nécessaires aux bons apports de bébé) : 3kgs
– Eau : 1,3 kg
– Sang (supplémentaire pendant la grossesse) : 1,3kg
 
Pour résumer, quelques jours après l’accouchement, vous aurez déjà perdu plus de 7 kilos sans rien faire ! A condition de ne pas se jeter sur la bouffe, bien sûr..

5) Mon alimentation pendant la grossesse

En sentant mon appétit revenir en flèche pendant le 4ème mois, j’ai un peu pris peur. Je vous ai d’ailleurs partagé mes nombreux abus de cochonneries… 3 tablettes de chocolat au lait en deux jours, nombreux fast-food, boîte complète de pépito terminée en 10 minutes chrono… Bref ! 

Ce deuxième trimestre, il faut dire aussi que je ne m’ennuie plus trop sur la préparation des repas. De semaines en semaines, mes repas sont pas HYPER variés. Et je n’ai jamais pu apprécier les petits-déjeuners. J’ai rarement faim avant 13-14h… Mon alimentation pendant la grossesse n’est donc pas du tout un exemple à suivre !

Maïa Baudelaire et son programme spécial grossesse

Voilà pourquoi, j’ai décidé d’être un peu mieux encadrée par des spécialistes de la santé, pour surveiller mon alimentation pendant la grossesse…

Alors, je vous arrête tout de suite. Vous savez que je déteste le mot REGIME, je parle de REEQUILIBRAGE uniquement. Je veux continuer à manger des raclettes cet hiver, et manger une tablette de chocolat de temps en temps… Bref, je veux simplement modifier quelques habitudes alimentaires dans 2 buts seulement.

  1. Apporter tous les nutriments que Bibou a besoin pour son développement pendant ma grossesse. J’ai bien conscience que manger que des sandwichs au subway et des pâtes va pas lui apporter tout ce qu’il faut pour bien construire son petit corps. J’avais donc besoin d’un peu d’aide là-dessus.
  2. Maîtriser ma prise de poids pour ne pas galérer une fois Bibou sorti. Concrètement, j’ai le mariage de mon frère 2 mois et demi après mon accouchement. Pas trop envie de ressembler au bonhomme Michelin (surtout que je serai leur officiante de cérémonie laïque).
 
Quoi qu’il en soit, j’ai aussi décidé de rédiger cet article aujourd’hui, car je viens d’avoir mon premier rendez-vous téléphonique avec une coach diététicienne de chez Maïa Baudelaire, qui m’a été attribuée et qui me suivra pendant ces 3 mois de programme grossesse.
 
Nous avons passé une heure à échanger au téléphone, sans jamais qu’elle oublie de me donner des conseils dans le cadre de ma grossesse. Et à pointer du doigt ce qui pouvait être amélioré. Par exemple, toujours pas de petit-dej (je n’aurais pas suivi le programme sinon, ça c’est quelque chose que j’ai essayé plusieurs fois, et je n’y arrive pas). En revanche, une collation à 11h pour casser le jeûne avec un petit repas sans trop de sucres rapides, c’était un bon compromis. Ce qui changeait de mes pâtes en guise de premier repas…
 
Elle me prépare des idées et des propositions de menus, après que j’ai BIEN fait ma relou sur “ça j’aime pas, et ça je veux pas en manger” (oui, j’ai de nouveau 7 ans). Et bien sûr, en précisant que ma tablette de chocolat était sacrée… Tout comme mes sorties au fast-food. En fait, il ne me fallait aucun gros bouleversement dans ma routine alimentaire, qui pourrait me faire abandonner avant même d’avoir commencé ! C’est vraiment un rééquilibrage et une meilleure répartition des aliments 🙂
 
Si je suis le programme grossesse, il y a en tout 14 programmes proposées (dont mariage, fertilité, diabète…).
 

Mon nouveau programme alimentaire grossesse en 4 points

  1. Programme grossesse avec menus et recettes proposées : apporter tous les nutriments pour Bibou + maîtriser mon poids
  2. Durée : 12 semaines (3mois) renouvelables
  3. Formules dès 60€/ mois avec le code MCTL25 (valable jusqu’au 30 juin 2018) + prise en charge par votre mutuelle (diététique/nutrition)
  4. 6 RDV téléphoniques avec ma coach nutritionniste + chat en ligne si besoin de validation de plat ou conseils supplémentaires

Sur mon compte Instagram, je vous ferai régulièrement un petit bilan du déroulement de ce programme. Vous suivrez donc mon alimentation pendant la grossesse et les astuces d’Angélique, mon coach en nutrition. 

Par exemple : si vous craquez pour un encas très sucré, il ne faut jamais le consommer seul pour éviter de faire grimper la glycémie en flèche ! Il faut l’associer à : un produit laitier, ou du pain complet, ou un fruit ou une petite poignée de noix de cajou (fruits secs).

Le point de vue de Mister G.

Je pensais qu'Ayline allait bien se lâcher pendant la grossesse. Avant qu'elle tombe enceinte, je lui disais d'ailleurs que c'est aussi mon bébé et qu'il faudra y faire attention... Au final, je prends plus de poids qu'elle ! J'espère que ce dernier trimestre se passera bien, mais avec son coach, son programme grossesse et sa volonté, j'ai peu de doutes !
mister g avis du papa échographie datation
Mister G.
Le futur papa

Love,

3 autres articles que vous pourriez aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.